Sports

Vowles : Williams F1 progresse mais n’a pas encore le respect qu’il attend

Vowles : Williams F1 progresse (...)

James Vowles entame sa deuxième saison à la tête de Williams F1, après avoir guidé l’équipe à la septième place du championnat en 2023.

L’équipe a bien progressé lors de la saison passée dans le développement de sa voiture alors que l’ancien chef de la stratégie de Mercedes a également entrepris de moderniser l’équipe, avec des infrastructures manquantes ou vieillissantes dans divers départements.

Alors au moment de fixer les objectifs pour 2024, Vowles reste encore flou devant les médias et continue d’évoquer la progression de son organisation vers une équipe digne du top team qu’elle était jusque dans les années 90.

“Je vais commencer par dire que je ne suis pas très intéressé par la façon dont nous finirons au classement cette année, comme l’année dernière.”

“Certes, cette année signifie beaucoup plus pour moi, parce que la FW46 contient beaucoup plus de mon processus de réflexion, de mon ADN et de ma structure, et à cette période de l’année, si vous demandez aux 10 équipes, elles disent toutes ’Nous avons fait un très bon travail’. De la même manière, je peux vous dire que je suis content de ce que nous avons fait.”

“Il s’agit de pousser l’organisation à ajouter des technologies et des performances de différentes manières, mais le problème est que je ne peux pas vous dire où cela nous fera finir.”

“Vous avez juste le sentiment de savoir si vous avez fait un bon ou mauvais travail. Mais nous n’en sommes pas encore là parce que nous avons tellement changé de choses que nous devons les comprendre sur la piste, puis déterminer les faiblesses qui en découlent.”

“Si l’année dernière a été une bonne année en termes de progression, ce n’est pas ce que j’appelle une bonne année en termes de résultats. Mais je suis vraiment content pour l’organisation.”

“C’est le mieux que nous ayons fait depuis 2017, oui, mais je veux de la grandeur pour cette organisation – et la grandeur ne vient que parce que nous sommes prêts à briser tous les obstacles encore devant nous et continuer d’accepter que là où nous en sommes, ce n’est pas assez bon et cela ne se fera pas en un an.”

“Est-ce que je pense que nous ferons mieux que l’année dernière ? Je l’espère certainement, mais ce qui m’intéresse le plus, c’est que quand on regarde Williams, on pense qu’elle est une prétendante sérieuse à un retour sur les premières places de la grille en temps voulu.”

“Je ne pense pas que nous ayons encore suffisamment gagné le respect pour être considérés comme ça.”


Related Articles

Check Also
Close
Back to top button